Un jardin d’hiver est une pièce d’agrément vitrée permettant de profiter toute l’année de la lumière du soleil et d’admirer les superbes détails de ses meubles exquis. Les plantes n’en sont pas forcément l’attrait principal, mais on peut y apprécier à loisir, depuis l’intérieur, la ronde des saisons. Lire la suite


Les jardins d’hiver sont issus d’un ancien type de bâtiment, l’orangerie, qui était un édifice monumental, partiellement vitré, orienté vers le sud, destiné à exposer des spécimens de plantes exotiques aussi bien que la richesse et le statut social de leurs propriétaires. Le chauffage y était assuré par différents moyens, à l’installation compliquée et au fonctionnement coûteux.

Tout au long du XIXe siècle, les innovations en matière de fabrication ont permis d’obtenir du verre de meilleure qualité et de plus grandes dimensions, mais moins coûteux, ainsi qu’une technologie de chauffage plus pratique. Cela a favorisé l’émergence d’une nouvelle forme de bâtiment, le jardin d’hiver, comprenant progressivement davantage de parties vitrées (même s’il était toujours destiné à abriter les plantes pendant l’hiver). À l’époque victorienne, les jardins d’hiver entièrement vitrés sont devenus extrêmement à la mode et très courants, puisqu’ils étaient produits en masse à un prix abordable pour la classe moyenne émergente.

De nos jours, grâce au développement du verre isolant haute performance, les orangeries et jardins d’hiver modernes constituent une manière unique et élégante d’apporter lumière, caractère et espace à un intérieur. Bine sûr, les toits vitrés doivent pouvoir supporter le poids important du double vitrage et de la neige, tout en faisant face à des vents forts. En outre, il faut prévoir un accès aux fenêtres en hauteur pour permettre leur nettoyage régulier. Classical Orangeries vous propose un système de toiture unique alliant une charpente en bois, souvent équipée d’un renforcement interne en aluminium caché, à des chapiteaux externes en aluminium enduit de polyester ne nécessitant aucun entretien. De cette manière, nous sommes capables d’obtenir des forces et des travées plus importantes, à l’aide d’unités vitrées scellées supportées par des chevrons finement moulés. Les bénéfices de ce système techniquement avancé ne compromettent pas pour autant les détails traditionnels, maintenant ainsi l’apparence élancée et la délicatesse des jardins d’hiver entièrement vitrés du passé.